Ce que craint réellement Kouyaté

Le pessimisme de Lansana Kouyaté quant à la volonté d’Alpha Condé d’organiser les élections

Lansana Kouyaté comme d’habitude n’a pas sa langue dans la poche quand il s’agit de la Guinée. Aucune ambition ne lui empêchera de défendre l’intérêt général.

Au téléphone d’Espace FM Guinée ce mardi matin 05 Septembre 2017, Mr Kouyaté a une nouvelle fois réitéré son pessimisme quant à la volonté du chef de l’Etat Alpha Condé d’organiser les élections plusieurs fois reportées. Le président Kouyaté avait déjà révélé ses craintes le 17 Juin 2017 de voir toutes les élections en même temps lors d’une intervention à son domicile à Paris face au Bureau Fédéral PE.D.N France venu à l’occasion lui rendre visite. Il pense que cela peut même aboutir à un semblant de référendum comme au Burundi et au Congo.

Parlant des changements intervenus à la C.E.N.I, que les journalistes soupçonnent de jouer avec le temps avec un budget conséquent. Une somme de 336 milliards de francs guinéens (plus de 37 millions de dollars) demandés par la C.E.N.I pour l’organisation des élections communales et communautaires). Lansana Kouyaté leur donne raison en ses termes « la chasse au trésor est devenue un exercice en Guinée »

L’ancien premier insiste sur l’importance de l’unité de l’opposition sans détour, selon lui qui dépend largement de la volonté de s’unir et de ne jamais refaire les erreurs du passé qui ont abouti à la division.

Lansana Kouyaté n’en veut à aucun ministre dans l’état actuel du pays en donnant son point de vue sur les derniers remaniements ministériels.

Il pense comme beaucoup de personnes le disent que c’est une montagne qui a accouché d’une souris et il continue à viser le principal responsable « Aucun gouvernement ne répondra lors que le pouvoir est fortement concentré au sommet, nous ne nous en prenons pas à ceux qui n’ont aucune responsabilité, les ministres ne savent pas où on va. Le premier ministre actuel a fait un plan d’orientation envoyé à la présidence mais ce plan dort dans les tiroirs, il faut envoyer le meilleur gouvernement à Alpha Condé, ils perdront leurs noms parce que le pouvoir est concentré dans ses mains, il est l’Alpha et l’Omega lui seul de tout ce qui se passe dans ce pays… »

 Nous y reviendrons…

 

Kalil Sacko, chargé de communication PE.D.N France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *